AYURVEDA ET ALIMENTATION EN ÉTÉ

ete-grand

AYURVEDA ET ALIMENTATION EN ÉTÉ

  |   Senza categoria   |   No comment

DOSHA CONCERNÉS

 

  • Début : provocation et accumulation de Pitta
  • Fin : accumulation de Vata

Caractéristiques de l’été : chaud, sec, intense, mobile, léger

ORGANES CONCERNÉS

Les organes de Pitta : peau, tête, intestin grêle, foie, rate, yeux, cœur, les glandes sébacées et le sang. Un Pitta déséquilibré conduit souvent à : des problèmes de peau (urticaire, acné, rougeurs, photosensibilité….), nausée, diarrhée, hyperacidité, malabsorption….

Alimentation privilégiée

pitta

On va donc opter pour une alimentation pour pacifier Pitta : une nourriture nourrissante, refroidissante et hydratante.

Quel goûts privilégier?

  • Le sucre, l’amer, l’astringent et l’épicé (mais pas piquant).

COACHING POUR SAISON

  • On mets l’accent sur les aliments refroidissant pour le corps

Tous les légumes verts sont bons pour cela. En effet, la plupart sont amers, le meilleur goût pour Pitta. L’amer est anti-inflammatoire, soulage les brûlures de l’organisme, purifie le sang, le foie et élimine les toxines. Au choix : coriandre, menthe, concombre, brocoli, salade, endive, kale, pousses(alfalfa, tournesol), céleri, asperges, courgettes, épinards, salades, aubergines. On savoure aussi les laitages : lait végétal, beurre clarifié (ghee), yaourt, fromage (pas trop âgé) et même glace (mais en consommation limitée et pas en fin de repas)

pitta-picc

  • On mange à heures réguliers

C’est facile d’oublier notre faim en été avec la chaleur centrale de l’organisme dispersèe à la périphérie. Cependant, les jeûnes prolongés peuvent exciter Pitta et donc nous amener des désagréments (peau, digestion…). Il est donc important de faire 3 repas par jour avec : un petit déjeuner tôt, un déjeuner autour de midi et un dîner pas trop tard.

  • On nous hydrate à température ambiante

Même si la chaleur nous donne envies de glaçons on évite de boire de l’eau glacée, surtout après les repas, ce qui inhibe les fonctions enzymatiques du corps, ralentit et perturbe la digestion et amène à la formation de toxines. On boit de l’eau à température ambiante. On boit aussi des tisanes rafraîchissantes de menthe, menthe poivrée, fenouil, réglisse ou rose dans l’après-midi, à la fois digestives et refroidissantes.

  • On nous met à l’huile de coco

La noix de coco est un plaisir pour tous les sens, son odeur, sa couleur, sa texture, son goût sucré ; Très importante en Ayurveda aussi bien en interne qu’en externe, son nom sanskrit, “kalpavriksha” signifie “le fruit qui donne tout ce qui est nécessaire à la vie”. L’huile de coco est une huile saturée, riche en fibres, minéraux et vitamines. Elle, est refroidissante, stimule le métabolisme, améliore les fonctions de la thyroïde, la digestion, augmente l’immunité (antifongique), prévient le cholestérol haut et est utilisée en application pour les problèmes de peau et pour prendre soin de ses cheveux. On la choisit non raffinée et crue. On l’utilise en cuisson (point de fumée élevé) ou en pâtisserie.

  • On profite des salades

On dit souvent que l’Ayurveda n’aime pas trop le cru, mais pas l’été. C’est le moment de se faire de belles salades, surtout le midi. On crée des assortiments colorés avec les légumes de saison. On peut mélanger des aliments chauds et froids, et on accompagne cela avec une bonne huile presseée à froid( olive, noix etc.) et un super mix de graines toastées.

QUE FAUT-IL LIMITER?

  • Les aliments chauffants : viandes rouges, œufs, carottes cuites, betteraves, oignons, radis, piments, le café, la glace après manger, les aliments trop aigres ou acides : vinaigre balsamique, ketchup, pickles…

 

 

 

 

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.