LA NUTRITHERAPIE prendre soin de ses 5 sens

nutriterapia-780x400

LA NUTRITHERAPIE prendre soin de ses 5 sens

  |   ayurvedique @fr   |   No comment

Prendre soin de ses 5 sens selon l’Ayurveda
Pour retrouver, conserver et/ou améliorer votre santé et votre bien-être, il est conseillé de suivre régulièrement l’une, l’autre ou plusieurs des thérapies suivantes liées à nos 5 sens :

La nutrithérapie ou thérapie nutritionnelle faisant intervenir le goût : la nourriture étant considérée comme la médecine parfaite en Ayurvéda
La chromothérapie ou thérapie par les couleurs,
faisant intervenir la vue
La musicothérapie ou thérapie par la musique,
qui fait intervenir l’ouïe
L’aromathérapie ou thérapie par les huiles essentielles,
qui touche l’odorat
La thérapie par les massages externes,
faisant intervenir le toucher et les massages internes grâce à la pratique du yoga

nutrytherapy fr

 Le goût (la nutrithérapie) :

« Que ton aliment soit ton médicament et ton médicament ton aliment ».

Cette citation empruntée à Hippocrate a toute sa valeur en médecine ayurvédique ; et Lucrèce de rajouter « Ce qui est bon pour une personne est un poison amer pour les autres ».

L’une des différences les plus importantes entre la médecine occidentale moderne et la médecine ayurvédique concerne la valeur qui est accordée à l’alimentation :

  • La médecine occidentale considère des règles qui s’appliquent de la même façon à tous : quand la machine qu’est notre corps fonctionne bien, il suffit d’apporter les nutriments nécessaires appartenant aux 3 catégories alimentaires de base (lipides, glucides, protéines). S’il y a un dysfonctionnement, il suffit de supprimer la « mauvaise » catégorie, après avoir déterminé l’organe déficient.
  • Selon la médecine ayurvédique, il n’existe pas d’aliment « bon » ou « mauvais », chaque individu réagissant différemment selon sa constitution propre. Pour comparaison, vouloir soigner quelqu’un sans faire attention à son alimentation revient à cultiver un jardin sans se soucier de la qualité du sol, de l’ensoleillement et du degré d’humidité. Alors on peut se demander comment l’Ayurvéda reconnaît ce qu’il convient de consommer ?
    Pour ce faire, les aliments sont classés en fonction de leur saveur, goût ou « rasa » qui sont au nombre de six : le sucré (ou doux), l’aigre, le salé, le piquant (ou épicé), l’amer et l’astringent. Le régime idéal pour chaque personne est celui qui privilégie les trois goûts dont les caractéristiques vont équilibrer sa constitution.

En savoir +
la théorie ayurvédique ne s’arrête pas là. Sur le fameux principe « Nous croquons la vie à pleines dents », l’Ayurvéda perçoit toute expérience humaine comme une nourriture : les idées sont digérées par l’esprit et l’intellect, les sensations et les aliments par le corps. Ainsi, pour avoir une vie saine et heureuse, il est important de bien nourrir à la fois le corps et l’esprit.

Relation entre les 5 éléments et les 6 saveurs (« Rasa: ») : Selon l’Ayurvéda, les saveurs des plantes et des aliments indiquent leurs propriétés. Les différentes saveurs ont ainsi des effets différents. On distingue 6 saveurs principales qui proviennent des 5 éléments.

No Comments

Post A Comment